jeudi 19 avril 2012

La tablette tactile mange t’elle le bon vieux PC ?


Il est un produit, qui fait parler de lui depuis quelque temps, c’est la tablette tactile.
Début 2010, Apple dégaine son iPad, devenu depuis le leader du marché des tablettes. Tous les autres grands constructeurs se sont engagés dans ce nouveau marché prometteur.


            La tablette sert à naviguer sur internet, jouer à des jeux, écrire des textes, des mails, utiliser des applications pour pleins d’autres utilisations. Bref, la tablette sert un peu à tout. Tellement à tout, qu’il est de bon ton de se demander si un ordinateur fixe ou portable a encore son utilité.

            La tablette, a un écran plus petit que la plupart des ordinateurs. Elle peut par contre accueillir, en option, un clavier, levant ainsi l’inconvénient d’un clavier tactile pour l’écriture de textes. Elle peut également se connecter à une imprimante mais ne peut pas toujours se connecter à un lecteur DVD Rom ou à une clef  USB, posant donc parfois le problème d’accès aux données. De ce point de vu, la récente mise en avant du cloud computing va petit à petit gommer ce défaut.

            Pour une utilisation purement domestique, sans envie de gros jeux vidéo, l’ordinateur commence clairement à ne plus avoir grand intérêt. La tablette peut donc en prendre la place et ce, de plus en plus au fur et à mesure des nouveaux modèles, toujours plus puissants.
Par contre, pour une utilisation professionnelle ou de gamer, il est clair que le PC servira encore de bonnes années, la tablette ne servant essentiellement que d’outil venant en complément.

            Dans les dix prochaines années, l’évolution des tablettes fera que le PC va se marginaliser fortement. Les enfants d’aujourd’hui arrivent, rapidement, dés l’âge de trois ans, as maîtriser les tablettes tactiles, alors que les claviers restent un mystère pour eux. Ils vont grandir avec ça et mettre de côté le Personnal Computer.


Lomex.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire